Étiquettes

,

Que toutes les intentions humaines aient pour but l’accomplissement de la volonté divine (Choulhane Aroukh, Chapitre 31)

7. De même,  quand on s’occupe d’un commerce ou d’un travail rémunéré, on n`aura pas seulement à cœur d’amasser de l’argent, mais on agira afin d`avoir de quoi entretenir sa maisonnées, de donner la charité d`élever ses enfants pour l’étude de la Torah. En règle générale l’homme doit soumettre ses voies à ses yeux et à son cœur, peser toutes ses actions dans la balance de son intelligence, et quand il voit une action qui l’amène au service du Créateur, qu’Il soit exalté! Il l’accomplira, sinon il ne l’accomplira pas. Celui qui se conduira ainsi se trouvera servir son Créateur tous les jours, même à l’heure où il s`assied, se lève, marche, à l’heure de ses affaires, même quand il accomplit le devoir conjugal et tous ses besoins. C’est là ce que nos Maitres, de mémoire bénie, ont prescrit en disant : « et que toutes tes actions aient pour but d’accomplir la volonté divine. ›› (Pirké Avot 2, 17). De la même façon, Rabbénou Haqadoch (notre Maître Juda le Saint) à l’heure de sa mort, a levé les doigts en l’air et a dit :

« Il est clair et bien connu de Toi que je ai n’ai jamais tiré profit (de ces doigts) que pour accomplir la volonté divine ».